INFERTILITÉ

L’équipe de notre clinique REPROFIT sait aider la plupart des couples à devenir parents. Nous utilisons des méthodes modernes, y compris le traitement avec ovules de donneuses.

Méthodes d’examen de la femme

La question clé pour le médecin est de savoir si la femme est en mesure de fabriquer des ovules matures et si ses ovocytes peuvent être fécondés par des spermatozoïdes dans ses trompes utérines. 

L’examen de base pour la femme consiste à effectuer une échographie transvaginale de l’utérus et des ovaires en tenant compte de la phase du cycle de menstruation, puis d’effectuer un examen gynécologique. Le contrôle par échographie permet de constater la taille et la forme de l’utérus, la présence de tumeurs musculaires (myomes), l’épaisseur et la qualité de la muqueuse de l’utérus. Il donne aussi des informations sur l’état des ovaires, la taille des follicules et la présence de kystes ou d'endométriose.

Évaluation du niveau d'hormones (analyses de sang)

Ces examens informent sur l’état des ovaires et sur leur faculté à former des ovocytes matures.

L’analyse de sang réalisée entre le 2ème et 4ème jour de menstruation donne une image de l’état des ovaires, de leur faculté à former des ovules matures et de leur éventuelle réponse à des traitements hormonaux. Cette analyse permet aussi d’examiner le niveau de l'hormone folliculostimulante (FSH) et de l'hormone lutéinisante (LH). Le niveau de l'hormone anti-müllériennne (AMH) peut aussi être étudié, il témoigne de la réserve ovarienne. Une composante standard de l’examen hormonal est aussi l’étude du niveau de prolactine (PRL) et de l'hormone qui stimule la thyroïde (la thyréostimuline, TSH).

Niveau standard des hormones dans le sang

FSH        1,9 – 12  IU/ml
LH          0.9 – 12  IU/ml
PRL        moins de 25 ng/ml
TSH        1,0 – 4,0 IU/ml
AMH       0,5 – 30 IU/ml

Examen de l’utérus et des trompes utérines - hystérosalpingographie (HSG)

Cet examen vérifie si les trompes utérines sont obstruées ou non et il permet de visualiser la forme de la cavité utérine. L’examen peut se passer de manière moderne sous contrôle échographique (sono HSG) ou sous contrôle radiologique (RTG HSG).
 
La sono HSG est préférée car il s’agit d’un examen indolore qui n’expose pas la patiente aux rayons de la radiologie.
 
L’examen HSG permet de visualiser la forme de la cavité utérine et le passage des trompes utérines (c’est-à-dire que nous voyons si le produit de contraste passe par les trompes de Fallopes jusqu’à la cavité abdominale).

Chirurgie de l’appareil reproducteur – hystéroscopie et laparoscopie

Ces examens offrent une vue directe de la cavité abdominale et de l’utérus.

Les méthodes chirurgicales du traitement et du diagnostic de la stérilité englobent la visualisation directe de la cavité utérine (hystéroscopie) et la visualisation par la cavité abdominale de l’utérus, des ovaires et des trompes utérines (laparoscopie).

Hystéroscopie

Elle est utilisée pour détecter et traiter les problèmes à l’intérieur de l’utérus (polypes, myomes, symphyses, septums).

Laparoscopie

Elle est utilisée dans le diagnostic et le traitement de l’endométriose, mais aussi pour vérifier que les trompes utérines ne sont pas obstruées. Elle permet aussi le diagnostic des états post-inflammatoires et des symphyses post chirurgicales.

Ces deux méthodes, la laparoscopie et l’hystéroscopie, peuvent être combinées au cours d’une seule anesthésie.

Examen génétique de l’infertilité féminine

Ces examens sont propices après des fausses-couches répétées ou après l’échec de plusieurs cycles de FIV.

Anomalies des chromosomes :

L’évaluation du caryotype (nombre de chromosomes) est indiquée pour les femmes qui ont fait plusieurs fausses-couches ou après l’échec de plusieurs cycles de FIV. Cette analyse est également conseillée pour les couples dont les embryons ne se développent pas normalement.

Examen immunologique

Cet examen spécialisé est indiqué aux patientes qui ont déjà effectué plusieurs traitements IIU ou FIV, mais sans succès.

L’examen immunologique ne fait pas partie des examens courants de la fertilité de la femme. Cet examen spécialisé est destiné aux patientes pour lesquelles plusieurs traitements par la méthode IIU sont restés sans résultat alors que les examens répétés des spermatozoïdes du partenaire ont toujours présenté des résultats tout à fait normaux. L’examen immunologique est également conseillé aux patientes qui dans le cadre d’un traitement FIV ont déjà connu plusieurs transferts d’embryons de très bonne qualité mais qui, malgré des conditions très favorables, sont restés sans succès. L’examen recherche la présence d’anticorps contre les spermatozoïdes, contre le trophoblaste (placenta) et contre la paroi externe de l’embryon (zona pellucida). Les laboratoires modernes sont aussi en mesure de relever des problèmes liés à l’immunité cellulaire et de proposer un traitement correspondant.

 

NOUS ACCUEILLONS DES PATIENTS PROVENANT DE 90 PAYS DIFFERENTS.

La clinique REPROFIT appartient à l´élite européenne du domaine de la médecine de la reproduction. Nous mettons l´accent sur la qualité des soins fournis et surtout sur votre confort. Notre meilleure récompense est de lire les messages d’heureux parents du monde entier.

Nous parlons couramment 8 langues
(français, anglais, allemand, italien, tchèque, roumain, hongrois, polonais)
Nous vous accompagnons durant tout le cycle de traitement. Nous réglons avec vous les aspects administratifs nécessaires. Si vous le souhaitez, nous pouvons vous recommander un hébergement. Nous nous tenons toujours à votre disposition.